Archives mensuelles : mars 2016

Traduction française de l’Anonimo Riccardiano

Vous ne l’attendiez plus (ou pas), mais voici enfin la traduction en Français du MS Riccardiano 2541, dit l’anonimo Riccardiano. Traduit par Michaël Huber, mais certains disent qu’il n’a jamais existé et que c’est le pseudonyme collectif d’une obscure secte disparue, cet atypique manuel Florentin de la renaissance qui ne se rattache à aucune tradition d’escrime connue aborde d’une manière inédite l’épée seule, l’épée et Rondache, l’épée et cape, l’espadon, la pique, et l’épée et poignard. Toutes ces sections montrent un système sous-jacent global raisonné et intégré malgré la disparité des armes.
Si Liechtenauer vous lasse, que l’escrime Bolonaise vous semble trop démesurée, que vous pensez qu’un bon escrimeur doit savoir manier et comprendre toutes sortes d’armes, et qu’un défi intellectuel ne vous fait pas peur mais au contraire vous stimule, alors rejoignez le côté obscur des (vrais) AMHE, on a le Riccardiano !

raphael-st-michael-and-the-riccardiano

Saint Michel et le Dragon ou Saint Michel terrassant le dragon ou encore Le Petit saint Michel est une peinture à l’huile (31 × 26 cm) de Raphaël, réalisée dans la période 1503 à 1505, conservée au Musée du Louvre, Paris. (Source : Wikipedia)

MH

Publicités